Coups de coeur

Balade autour du lac du ValJoly

Le parc du ValJoly s’étend sur 580 hectares entre lac et forêt, au sein d’une réserve naturelle verdoyante de l’Avesnois. Si vous êtes à la recherche de grands espaces verts et/ou en quête de sport en pleine nature, vous êtes au bon endroit. Nous allons y faire une petite excursion, à la recherche des beautés (et des raretés) de la faune et de la flore.

Le site du ValJoly, situé à Eppe-Sauvage, à 2km de la frontière belge, regroupe un lac artificiel et la base de loisirs qui a été construite. Le lac, qui à lui seul s’étend sur 180 hectares, a été créé entre 1966 et 1969 par un barrage qui régule le débit de la rivière Helpe Majeure.
Avec ses 3 500 m de long pour une largeur d’environ 250 mètres en son centre, c’est le plus grand lac de la région Nord-Pas-de-Calais.

Vous pouvez loger sur place, profiter d’une des nombreuses activités proposées ou, simplement, vous promener en admirant les lieux. Le site du ValJoly est en effet plongé dans un vaste espace à la richesse écologique exceptionnelle : les prairies et les forêts du parc naturel régional de l’Avesnois, les forêts de Thiérache, la forêt de Trélon, la forêt domaniale du Val Joly, le bois de Nostrimont, le bois de Fetru et les prairies humides d’Eppe Sauvage !

Le point de départ de notre promenade se situe devant la Maison du ValJoly, ouverte tous les jours de l’année, où vous trouverez­ des informations touristiques sur les environs du ValJoly et la station en elle-même.

Nous allons parcourir le “circuit ornithologique” du ValJoly, une balade d’approximativement 5 kilomètres, qui va nous prendre 1h30 en flânant sur le chemin. Jalonné de 14 stations d’information, il vous permet de découvrir 12 espèces d’oiseaux au sein de différents milieux naturels.

Après avoir traversé les bois, nous allons longer le lac et admirer de jolis points de vue. Et, bien entendu, les oiseaux vont nous accompagner tout au long du parcours. Si vous le pouvez, munissez-vous de jumelles.

La première station se situe en bas de la descente, au niveau de l’étang du Fond d’Amour. 

À chaque station, vous allez découvrir des panneaux explicatifs qui vont vous permettre de comprendre et d’apprendre, de manière ludique, tout en randonnant. Des questions vous sont posées et font référence aux stations d’interprétation.

Au bout de l’étang, vous entrez dans les bois et êtes plongé dans un véritable concert de piaillements par les nombreux oiseaux.

Deux fois par an, des trails (course, randonnée et marche nordique) sont organisés à travers les forêts environnantes du ValJoly.

Mais vous pouvez aussi découvrir le ValJoly depuis la cime des arbres, grâce à des installations d’accrobranche réparties en huit parcours avec Tyroliennes.

À la sortie du bois, nous obliquons à droite, puis traversons le parking.

La station n°5 se situe à droite avec un point de vue sur les prairies des Roquettes et le lac du Val Joli. L’Avesnois est vallonné !

Vous entrez à nouveau dans le bois. Chemin faisant, vous allez découvrir une grande diversité d’oiseaux, de fleurs, d’insectes, un foisonnement de couleurs, de chants, d’odeurs…

Il vous suffit de suivre le balisage jaune pour sortir du bois et redescendre tranquillement jusqu’au lac.

Et une fois arrivé au bord du lac, il va simplement falloir suivre le chemin.

Le lac abrite de nombreuses espèces de poissons sauvages ou introduits par l’homme, dont deux sont classés “d’intérêt communautaire” par l’Europe, et une multitude de mollusques aquatiques, dont plusieurs sont rares.

Le site est classé comme “Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique” et “Zone Natura 2000”. Avec un peu de chance, et selon les périodes de l’année, vous croiserez une cigogne noire (une espèce menacée) ou un balbuzard pêcheur (une espèce protégée).

photos issues de wikipedia

De mon côté, j’ai croisé un grand nombre d’hirondelles qui volaient en cercle : les insectes du lac doivent être pour elles un véritable festin.

Le site propose de nombreuses activités à pratiquer seul ou en famille (accrobranche, paddle, voile, pédalos, barques, pêche, vélo, randonnée, équitation, VTT, tir à l’arc, minigolf, trottinette électrique…), mais vous pouvez vous contenter de vous promener à travers les bois et au bord du lac ;)

Si vous avez encore de l’énergie à revendre, le parc propose à cet endroit un circuit de remise en forme avec des exercices à faire sur des plots en bois !

Et si vous avez un petit creux, vous pouvez vous installer dans l’un des restaurants de la station (non, on ne vous proposera pas que du Maroilles ;)).

Si vous n’avez pas de voiture, la gare la plus proche est celle d’Avesnes-sur-Helpe, située à 20km à l’ouest du Val Joly. Un bus se rend ensuite jusqu’à la station (comptez une heure).
Vous pouvez aussi partir du Quesnoy, Bavay ou Maubeuge, puis prendre le bus jusqu’à la station.

Puisque vous êtes dans le coin, ne ratez pas les écomusées de l’Avesnois (celui du verre à Trélon et celui du textile à Fourmies), le château de Trélon, le parc de l’ancienne Abbaye de Liessies ou la Maison du bocage de Sains-du-Nord.

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.