Coups de coeur

Le MusVerre, au cœur de la création verrière

Le MusVerre, incontournable de l’Avesnois, est à la fois un témoin de l’artisanat verrier passé et la vitrine de l’art verrier contemporain. Le musée offre une plongée captivante dans l’univers du verre, de stupéfiantes créations contemporaines aux témoignages poignants de l’histoire des verriers de Sars-Poterie. Je vous invite à un voyage fascinant au cœur de la création verrière.

Je vais être honnête : je ne suis pas particulièrement intéressée par les créations en verre. Je préfère les peintures ou les musées historiques… Et pourtant, j’ai passé un moment formidable au Musverre ! Ce musée vous enveloppe dans ses couleurs, ses matières, sa poésie, sa mise en scène, son ingéniosité…

L’histoire du MusVerre

Le sous-sol de la région de Sars-Poteries est composé d’argile et de silice qui attira les céramistes et les potiers jusqu’au 18e siècle (d’où le nom de la ville), puis les verriers au 19e siècle. Comme sa voisine Trélon, Sars-Poteries fut durant le 19e siècle une capitale du verre. Ses deux verreries, qui s’étaient spécialisées dans le verre creux (bouteilles, flacons, bocaux, vaisselles…), produisirent des objets en verre jusqu’en 1937.
Les deux usines furent ensuite vendues à un fabricant d’engrais, puis à une entreprise de construction mécanique qui ferma en 1960.

Au plus fort de leur activité, vers 1870, les deux verreries de Sars-Poterie employaient plus de 800 ouvriers. De cette période, il restait des “bousillés”, des objets en verre réalisés par les ouvriers, pour leur propre usage, durant leur temps de pause.
En 1964, la mémoire des ouvriers verriers était encore vivace. Désirant valoriser et sauvegarder ce patrimoine local, l’abbé Louis Mériaux, arrivé depuis peu à Sars-Poteries, voulut mettre en valeur ces “bousillés”. Il récolta de l’argent pour acheter l’ancien “château” du directeur des Verreries (une belle maison bourgeoise) afin d’y rassembler ces objets en verre que les ouvriers s’étaient offerts durant des cérémonies familiales (baptêmes, mariages…).
Entre 1967 et 1984, Louis Mériaux réalisa plusieurs expositions et enrichit la collection par des dons d’artistes internationaux qui réalisèrent ou apportèrent des œuvres à Sars-Poterie.

En 1994, le département fit l’acquisition du musée. Il décida d’ajouter à la collection de nouvelles œuvres contemporaines, pour que le musée devienne un lieu de rencontre et de découverte du verre artistique.

Le nouveau “musée du Verre”, ouvert en octobre 2016 sur 1000 m², est rapidement devenu un lieu incontournable de la création verrière. En plus de la collection de “bousillés”, il présente une prestigieuse collection contemporaine d’œuvres en verre d’artistes du monde entier.

Niché au cœur du bocage avesnois, le MusVerre de Sars-Poteries se dévoile aujourd’hui comme un lieu incontournable pour les amateurs de verre et de créativité.

La collection permanente

La visite du musée commence évidemment par le cœur de la collection, ces objets rassemblés par l’abbé Louis Mériaux : les “bousillés”.

Une importante collection de verres gravés, de lampes, de presse-papiers, de vases, de coupes à fruits, de sucriers, de carafes… Des objets pleins de fantaisie et de couleurs créés entre 1802 et 1937, dont certains sont vraiment des œuvres d’art, témoins d’une maîtrise technique remarquable.

Lampe monumentale réalisée et offerte par de talentueux verriers à l’occasion du mariage d’Henri Imbert (patron des verreries de Sars-Poteries) et de Marie Deharveng

Des objets “de dévotion” privés en verre soufflé ou gravé, représentant la Vierge ou le Christ.
Des “encriers-revanche” purement décoratifs, réels exploits techniques de “verre dans du verre”.

À droite sur cette image, les “boules à pointes” sont une autre particularité locale qui vaut d’être découverte : des épis de faîtage.
Ces pièces ornementales enfilées sur une tige métallique sont placées aux extrémités d’un faîtage de toiture. Elles peuvent être en argile, en céramique, en bois ou en acier. Dans la région, elles sont en verre. L’épi de faîtage orne les toits de bon nombre d’habitations de Sars-Poteries et des communes voisines.

les bousillés au Musverre de Sars-Poteries

Plusieurs écrans vidéos et de nombreux panneaux explicatifs retracent ce que fut la vie des verriers de Sars-Poteries, mais vous permettent aussi de découvrir les techniques et le vocabulaire de la création du verre, une matière vivante, exigeante, multiple.

Plongez ensuite dans la collection contemporaine d’œuvres en verre, véritable mosaïque artistique provenant des quatre coins du globe.
Elle rassemble une centaine d’artistes représentés par plus de 550 sculptures. Y sont exposées la plupart des grandes figures du verre artistique contemporain comme Stanislas Libensky (Tchécoslovaquie), Gizela Saboko, (Tchécoslovaquie), Antoine et Etienne Leperlier (France), Maria Lugossy (Hongrie), Howard Ben Tre (États-Unis), Toots Zynsky (États-Unis), Keiko Mukaide (Royaume-Uni) ou encore Silvia Levenson (Italie).

Des années 1980 à nos jours, les œuvres du MusVerre sont des pièces uniques, parfois réalisées par des artistes dans l’atelier du musée.

Cette partie vous invite à découvrir les multiples propriétés et facettes du verre : transparent, opaque, blanc, coloré, sablé, fin, épais, soufflé, gravé, moulé, thermoformé, taillé, fusionné, étiré, émaillé… Je n’avais aucune idée que le verre pouvait être aussi diversifié !

Des oeuvres du Musverre de Sars-Poteries
Oeuvre au Musverre de Sars-Poteries

La visite se termine par un espace d’attente (avant la boutique) dont les murs sont couverts de panneaux retraçant l’histoire des verreries de Sars-Poteries et du musée lui-même.

Les expositions temporaires

Deux fois par an, le MusVerre organise une exposition temporaire sur une thématique particulière. Lorsque je m’y suis rendue, le thème de l’exposition était “À poils et à plumes”, une version moderne du cabinet de curiosités.

J’en ai pris plein les yeux, les œuvres étaient toutes plus belles, plus originales et colorées les unes que les autres.

Le musée est accessible aux personnes ayant des difficultés de mobilité (canne-siège et fauteuil roulant sur demande, ascenseurs), mais aussi une déficience visuelle ou auditive (maquettes et meubles tactiles, boucle magnétique).

Les activités au Musverre

Le musée propose un programme d’activités varié : des visites guidées, des tables rondes, des rencontres, des projections cinématographiques, des parcours sensoriels, des animations pour les familles et le jeune public.

“Les instantanés” présentent en 20 minutes des œuvres de l’exposition temporaire. Les week-ends et jours fériés à 14h et 17h.

Les “visites-découverte” permettent de découvrir la collection permanente, des bousillés à la création contemporaine. Une heure de visite, les week-ends et jours fériés à 11h30 et 15h.

photo issue du site du musverre

Chaque 1ᵉʳ dimanche du mois de 11 h 15 à 12 h, les médiateurs du MusVerre invitent les tout petits (2-5 ans) à découvrir le musée grâce à des outils spécialement conçus.

Les premiers dimanches du mois, entre 15h et 17h, le Musverre propose des ateliers de dix minutes ou une heure : une formule à la carte pour découvrir une technique en famille.

Deux samedis par mois à 11h, vous pouvez découvrir la matière et les outils au sein de l’Atelier du Verre, et vous initier aux premiers gestes de fabrication de perles en verre au chalumeau (réservation obligatoire).

photo issue du site du musverre

Rendez-vous tous les 2ᵉ et 4ᵉ weekends du mois de 15h à 17h30 pour une démonstration par une artiste des différentes techniques de fabrication de perles de verre au chalumeau. En continu de 15h à 17h30.

Les mardis des vacances scolaires de 10h à 16h pour les enfants entre 6 et 12 ans, journées mini-verrier durant lesquelles les enfants réalisent chacun une œuvre en verre.

L’atelier du musée propose également des stages pratiques, des résidences d’artistes, des démonstrations…

Le MusVerre est une destination incontournable pour les amateurs d’histoire, de créativité et de beauté visuelle. Vous pouvez même y faire un pique-nique en admirant le jardin de sculptures, des œuvres de verre disséminées le long d’un parcours.

INFORMATIONS PRATIQUES
Adresse : 76, rue du Général de Gaulle à Sars-Poteries
Horaires : Ouvert de 11h à 18h du mardi au dimanche. Fermé les lundis, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
Tarifs : plein 6 €, réduit 4 € (Détenteur de la C’Art, Carte Furet du Nord ou Carte Louvre Lens). Gratuit : moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap et leur accompagnateur, et le premier dimanche du mois.

Le Musverre possède un parking gratuit, deux bornes de recharge pour vélos électriques, des toilettes et est climatisé.

Puisque vous êtes dans le coin, profitez de la belle région qu’est l’Avesnois ! Remontez jusqu’à Maubeuge pour visiter l’incroyable Salle Sthrau art déco, promenez-vous dans le très beau parc de la défunte abbaye de Liessies, visitez la maison du bocage de Sains-du-Nord ou faites une longue balade au parc du Val Joly.

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.