Coups de coeur

Balade sur la dune Dewulf à Leffrinckoucke

La belle dune Dewulf est peuplée d’une faune et d’une flore à la fois rare et spécifique, que vous pourrez admirer tout au long de la balade. Imaginez un paysage mêlant dunes, bois, fleurs et mares, abritant une incroyable diversité d’oiseaux et des centaines d’espèces de plantes. Au cœur de cette merveille naturelle, la dune Dewulf offre un spectacle unique, façonné par le vent et par le temps. Bienvenue sur la côte flamande, où la nature révèle des trésors préservés.

La dune Dewulf s’étend sur 300 hectares à 6 km à l’est de Dunkerque, entre Leffrinckoucke et Zuydcoote. Elle fait partie des dunes précieusement protégées par le Conservatoire du Littoral, formant une digue naturelle contre les tempêtes avec les dunes voisines Marchand, de Ghyvelde, et du Perroquet, connues sous le nom des Dunes de Flandres.
Mélange de dunes boisées, de pannes humides et de dunes sèches, elle abrite de nombreux oiseaux nicheurs et des amphibiens et compte plus de 300 espèces d’arbres et plantes.

Une panne ? Mais qu’est-ce donc ? Le vent soufflant fort façonne les dunes, les déplace en vagues, les creuse… Et au cœur de ce cercle se forme une dépression, une “panne”, qui atteint le niveau de la nappe phréatique. Le sable est alourdi par l’eau, il ne s’envole plus et la végétation peut s’y installer. La dune boisée est le dernier “stade de l’évolution” de la dune en “panne”.

Au cours de votre randonnée, vous pourrez donc découvrir l’écosystème particulier que représentent les dunes flamandes, et dont il ne subsiste que quelques centaines d’hectares sur le littoral. Laissez-vous émerveiller par la flore, allant de l’Oyat au chiendent maritime, du cakilier maritime à la pensée sauvage, de la pyrole à la parnassie, sans oublier la salicaire. Observez la petite faune qui anime ce tableau naturel, des insectes aux escargots.

Le circuit pédestre de la dune Dewulf

Sur le dépliant, le circuit commence au parking Trystram de Leffrincoucke, point n°1 (non loin de l’arrêt Leffrinckoucke Plage, ligne de bus C3).
Mais j’ai entamé la balade à partir du Musérial, donc au point n°5 : le “Pôle d’Échange Leffrinckoucke Fort des Dunes” tout proche propose un parking à vélo, un parking pour voiture et les arrêts des lignes de bus C1, C2, 20, 21, 24 et N2.
Pour rappel, les bus sont tous gratuits dans le Dunkerquois
🙂

Nous commencerons donc la balade devant le Musérial du Fort des Dunes (un lieu aussi passionnant qu’émouvant, dont je vous parlerai lors d’un prochain article). Cet ouvrage fortifié datant du 19ᵉ siècle se fond parfaitement dans le cordon dunaire.

En continuant tout droit, on passe à côté de la nécropole nationale du Fort des Dunes, qui accueille les dépouilles de 191 soldats français, ainsi qu’un monument-ossuaire qui conserve les restes de 19 Français et 6 Tchèques, tous décédés durant l’Opération Dynamo, en 1940.

Notre promenade commence réellement après avoir traversé l’ancienne voie ferrée et passé la barrière. Les panneaux nous indiquent que nous entrons dans la dune Dewulf.

Le chemin devient rapidement sableux. Hé oui, nous sommes sur une dune ! 😉 La marche n’est pas particulièrement difficile, mais on avance doucement au milieu des bouleaux, frênes, peupliers et ormes.

Nous allons croiser à plusieurs reprises des bornes “point nœuds” ornées de numéros, qui vont nous permettre de savoir où nous sommes, où tourner, où continuer, en suivant les indications du circuit de randonnée. L’itinéraire suit en partie ces “points nœuds”.

Nous longeons des haies de sureaux et de troènes, arbustes bien présents sur la dune.

Après une bifurcation et le passage d’une barrière, nous entrons dans une zone de pâturage.

C’est une zone de “pâturage extensif”, où les moutons et les chèvres ont pour mission d’entretenir l’espace dunaire. Ces “tondeuses écologiques” empêchent l’apparition de plantes indésirables et la dégradation des habitats.

balade dans la dune Dewulf

Au loin, vous pouvez apercevoir la batterie de Zuydcoote (que vous pouvez observer depuis la plage, mais le bâtiment ne se visite pas). Cet ouvrage militaire construit en 1877, en annexe du Fort des Dunes, a été intégré à la ligne Maginot, puis complété par les blockhaus allemands du Mur de l’Atlantique, qui devaient empêcher un débarquement des Alliés.

batterie de Zuydcoote vue depuis la dune Dewulf

Entre les parties boisées, le sentier serpente au milieu des argousiers et d’une pelouse herbacée, et passe devant deux petites mares où, selon les saisons, vous pouvez observer des iris jaunes, de la salicaire, des libellules et des grenouilles…

Au bout du chemin, le sable refait son apparition. Montons cette dune pour voir…

Vue de la dune Dewulf

La mer ! 😉

Vous pouvez faire une longue promenade le long de la plage ou plonger vos orteils dans l’eau (à peine froide…).

Les vestiges d’anciens blockhaus du Mur de l’Atlantique sont encore visibles sur la plage, malgré les assauts des vagues.

la plage de Leffrinckoucke

Reprenons notre promenade en rebroussant chemin jusqu’au point 9 (et la borne 28), puis retournons dans la dune Dewulf.

la dune Dewulf, vue sur la mer

Faite attention si vous décidez de vous promener pieds nus dans le sable ! Les anciens barbelés rouillés sont encore nombreux dans les environs. Ils apparaissent et disparaissent au gré du vent.

Le dépliant du circuit indique ensuite “suivez la borne 31 jusqu’à l’intersection de la borne 35, où se trouve une borne du conservatoire du littoral”. Je n’ai jamais trouvé cette borne 35 ! Je vous conseille de suivre la direction vers la “borne 31” jusqu’à arriver à la borne du conservatoire du littoral.
On emprunte ensuite le chemin du Conservatoire du littoral.

promenade dans la dune Dewulf

Nous traversons une partie boisée de grands trembles et de peupliers blancs…

… avant de retrouver des sentiers de sable plus ou moins étroits.

Au point 13 (borne 36), je ne suis pas sortie par la chicane, je suis repartie vers le point 3, direction Fort des Dunes.

J’ai ensuite suivi la direction “borne 34” (je n’ai pas trouvé la “33”), en suivant toujours les poteaux indiquant le chiffre 34 dans le bois.

Cette partie boisée est composée de vieux peupliers, saule Meursault et jeunes frênes.

Nous redescendons ensuite tranquillement, entre prairie boisée et haies d’arbres.

Nous retournons à notre point de départ : la barrière de la voie ferrée. Il suffit de traverser pour rejoindre le Musérial du Fort des dunes.

Vous pouvez trouver dans les offices du tourisme locales et au Musérial du fort des dunes un dépliant qui présente le circuit pédestre de 4,2km autour de la dune Dewulf. Prévoyez une heure et demie de marche, voire un peu plus si vous faites un détour par la plage…

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

2 commentaires

  1. Un grand merci de la part d’une lectrice assidue pour cette merveilleuse idée d’escapade !

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire ! 😊 C’est une très belle balade que je recommande vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.